A+ A A-
Selon le Projet de Loi de Finance 2014 (source ici), la dette publique française en pourcentage du PIB devrait augmenter cette année encore d'environ 1,4 point de pourcentage, pour passer de 93,7% fin 2013 à 95,1% fin 2014! Et en valeur, la dette de la France devrait donc dépasser les 2.000 milliards d'euros, ce qui représente la coquette somme de 30.000 euros par habitant. Autant vous dire que le problème de la soutenabilité de la dette n'est absolument pas solutionné, au contraire. Mais comment peut-on résoudre ce problème ? Il n'existe finalement que 5 grandes manières de réduire la dette en pourcentage du PIB : (1) la croissance économique, (2) l'inflation surprise, (3) le défaut volontaire ou la restructuration de dette, (4) un savant mélange de répression financière et d'inflation ou (5) l'austérité.
Paul Krugman est sans aucun doute l'un des économistes les plus influents et les plus médiatisés de notre siècle. Il faut dire que son CV a de la gueule : docteur en économie du MIT à l'âge de 24 ans (thèse sous la direction de Rudinger Dornbusch "Essays on flexible exchange rates"), professeur d'économie au MIT, à Stanford, à Yale, à la London School of Economics et maintenant à Princeton, prix Nobel d'économie en 2008 pour ses travaux en commerce international, et depuis quelques années "star" du grand public via son blog sur le site du New York Times "The Conscience of a Liberal" et ses publications dans ce même journal. Après ses critiques virulentes de la politique de dérégulation du gouvernement Bush, Paul Krugman s'attaque très régulièrement depuis le début de la crise à deux de ses plus grands ennemis : l'austérité et la déflation ! 
Depuis hier, de très nombreux articles ont été publiés sur "une erreur de calcul du FMI" en ce qui concerne la modélisation de l'impact des mesures d'austérité sur la croissance. LaLibre.be titre par exemple "Le FMI s’est trompé… et fait son mea culpa !". Pour l'Huma "Le FMI le confirme : l’austérité était une erreur de calcul" ; et pour Rue89 "Oups ! L’austérité était une erreur (FMI)". En cause : la publication il y a quelques jours d'un rapport de Olivier Blanchard (économiste en chef du FMI) et Daniel Leigh (économiste au FMI) intitulé "Growth Forecast Errors and Fiscal Multipliers". Alors, erreur de calcul ou pas ?
"C'est la question qui se pose. Le FMI a t-il changé, a t-il fait sa mue ? Parce que depuis quelques jours il tient un discours totalement nouveau. Le fonds demande que l'on accorde du temps à la Grèce et hier Christine Lagarde conseille de freiner la rigueur en Espagne ! Ça sonne différemment. Il y a trois raisons qui peuvent expliquer les propos de Madame Lagarde. Primo: le FMI n'a jamais été l'avocat du 100% rigueur; on a tendance à le croire mais c'est faux. La rigueur a été imposée depuis Bruxelles en 2010 [...]"   
Page 1 sur 2

Tout chaud !

Best-of du mois

Captain' TV

Ben Bernanke, Forrest Gump, la Bible et sa vision de la vie... Speech @ Princeton

Ben Bernanke, Forrest Gump, la Bible et …

En 10 points et 12 minutes 45, le président de la Federal Reserve, Ben Bernanke, a présenté durant un discours à Princeton le 2 juin 2013 ses 10 suggestions con...

La thèse du Captain'

Market efficiency in real time

Market efficiency in real time

Busse, Jeffrey A. & Clifton Green, T., 2002. "Market efficiency in real time," Journal of F...

Twittos, l'oiseau rigolos

La responsabilité du Captain' ne saurait être engagée en cas de publications d'articles ou d'analyses stupides entraînant une crise financière mondiale interplanétaire. Captain Economics © 2011-2012